Quelques principes fondamentaux

 

Principe d'unité

L’être humain, une unité globale, constitué de trois domaines interdépendants:

- Le domaine structurel (muscles, tendons, ligaments, os et articulations).

- Le domaine chimique (respiration, fonctions digestion/élimination, endocrinologie).

- Le domaine mental et émotionnel (pensées, sentiments, croyances personnelles).

Toutes les perturbations qui affectent l’un des domaines se répercutent immédiatement sur les deux autres.  

 

Le stress

Notre corps garde en mémoire non seulement tous les événements de notre vie, depuis notre conception mais aussi des informations qui proviennent de nos ancêtres (ADN). Les peurs, les douleurs et autres stress vécus sont inscrits dans nos cellules, même lorsque notre conscient les a oubliés. Or, ces réactions passées conditionnent souvent à notre insu nos comportements présents et nous empêchent d’évoluer. Nous avons l’impression de ne pas avoir le choix.

 

Capacité d'autoguérison

Notre corps a la capacité naturelle de s’équilibrer tout seul, jusqu'à un certain point … un excès de stress entraîne parfois des « courts-circuits ». Les techniques de kinésiologie peuvent l’aider à retrouver l’équilibre en dynamisant ses facultés d'autoguérison.

 

Le test musculaire 

Le test musculaire est l'instrument de biofeedback utilisé par le kinésiologue pour interroger le corps. Il consiste à placer un muscle dans une position de contraction et à exercer une légère pression pour tenter de lui faire quitter cette position. En cas de stress, il y a modification de la réponse du système musculaire qui se traduit par une perte de l’homéostasie, le muscle lâche.

Il manifeste l'existence d'un blocage ou d'un stress qui affecte le système énergétique.

Nous connaissons tous les expressions "j'ai les jambes en coton" , "j'ai les bras qui en tombent", "j'ai les jambes qui lâchent" que nous utilisons après un choc émotionnel (mauvaise nouvelle, accident, etc.). Elles sont toutes basées sur le même principe qui fait que le bras cède à la pression lors du test musculaire kinésiologique en présence d'un stresseur. 

Il permet de mettre en évidence les déséquilibres énergétiques, de préciser la nature et l'origine de ces déséquilibres, de déterminer les corrections les plus appropriées qui permettent de les lever et de vérifier l'efficacité des équilibrations.

  

 

Déroulement d’une séance.

 

Prise de contact et objectifs

Lors de la première séance, après une écoute attentive, nous déterminons l'objectif que vous désirez atteindre. 

 

Les pré-tests

Nous commençons par une initiation au test musculaire. Pour avoir un test fiable tout au long de la séance nous procédons à quelques pré-tests. 

Nous testons ensuite parmi mes outils lequel s'avère être le plus adapté pour la séance. En fonction de l'évolution des séances, nous pouvons travailler avec des outils différents.

 

La séance

Suivant la méthode idéale pour vous, 

nous allons chercher des informations et des émotions liées à la problématique et ensuite procéder aux équilibrations nécessaires dans le but de faire baisser tous les stress vous empêchant d’atteindre votre objectif.

Lorsque le ou les équilibrations sont terminées et la vérification de leur efficacité contrôlée, la séance peut se terminer.

Parfois, un renforcement à faire à la maison est nécessaire, le test nous indique la nature de celui-ci.

C’est maintenant que le client peut bénéficier de son potentiel retrouvé pour atteindre ses objectifs.

La séance dure de 1h00 à 1h30.

 

Combien de séances?

Le travail en Kinésiologie se déroule de manière douce et agréable.

Lors de la séance, votre corps ne mettra en évidence que ce que vous êtes prêt à gérer. Les informations recueillies sont toujours les meilleures pour vous-même.

Dans la pratique, il faut compter deux à trois séances de base pour un travail en profondeur, espacées d'environ 3 à 4 semaines.

  

 

Cette méthode n’interfère pas avec une démarche médicale ou para-médicale.

Elle en est éventuellement le complément.