les réflexes archaïques/ programme RMTI


Les réflexes archaïques sont des programmes de mouvements automatiques, formant l’essentiel de la gestuelle du nourrisson, se mettant en place durant la gestation et les premiers mois de vie.

Ils sont déclenchés par des stimulis sensoriels spécifiques. Ils sont censés rester actifs jusqu’au 6eme mois de vie pour perdre progressivement de leur importance.

 

Leur rôle :

Protection et survie.

Connexions cérébrales.

Intégration sensorielle.

Sécurité intérieure.

Développement moteur.

Développement cognitif.

Equilibre émotionnel.

 

Ils sont le socle de la motricité globale et leur intégration permet la mise en place du contrôle postural permettant de développer les facultés d’attention, d’organisation et de compréhension.

Plus la motricité est élaborée, plus les fonctions cérébrales sont élaborées et spécialisées.

 

Leur évolution comprend 3 phases :

L’émergence.

L’activation.

L’intégration.

 

Si cette évolution est entravée, s’ils ne sont pas pu émerger ou être intégrés, ceux-ci restent actifs et des déficits posturaux, des difficultés d’apprentissage et comportementales peuvent apparaître.

Des techniques innovantes permettent de remédier à la persistance ou au manque de développement des réflexes chez l’enfant ou l’adulte.

 

Le programme RMTI va permettre par des mouvements spécifiques à 

-intégrer les réflexes

-créer des connexions neuronales

-mettre en place les fondements posturaux

-stimuler les sens

afin de rééduquer le système pour qu’il reprogrammé ses fondations.